fitbit Semi de Paris

J’ai couru le semi de Paris (comme 44999 autres runners) « sans pression », c’est à dire sans objectif, si ce n’est celui de terminer. Comme j’aime courir: pour me relaxer et prendre du plaisir, particulièrement après un marathon couru il y a seulement 8 jours. Ce qui m’agace le plus c’est l’incontournable question : « t’as mis combien?😄». Alors, dans certains cas, quand je souhaite « être tranquille », je vais même jusqu’à courir sans chip. No chip, no time, just fun!

Malgré tout, mon semi ne s’est pas trop mal passé, avec toutefois l’handicap d’une sévère rhino-pharyngite qui ne me quitte plus depuis TA. Les conditions météo, bien que meilleures que celles de l’an passé, n’ont tout de même pas été terribles (pluie fine notamment). J’ai trouvé l’organisation en progrès en comparaison des précédentes éditions avec un départ fluide malgré le nombre important de candidats. Les ravitos sur le parcours étaient bien achalandés alors que celui post arrivée était, de mon point de vue, bien insuffisant en choix et qualité. A noter la médaille sympa. Côté spectateurs j’ai trouvé que certains passages étaient assez bien fournis même si d’une manière générale l’affluence est toujours insuffisante. C’est vrai qu’après Tel Aviv la semaine passée on ne pouvait être que satisfait😄.

Un commentaire

  • Dare Marathon

    la question sur ton temps est legitime apres il te suffit de repondre que tu y allais cool et cest terminé ;o)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s