7 marathons en 7 jours sur 7 continents!

Depuis quelques jours de nombreuses publications relatent « l’exploit » accompli par un nombre très limité de runners d’avoir couru 7 marathons en 7 jours sur 7 continents. Sans dénigré le moins du monde la performance sportive de ces amateurs (notamment les premiers qui réalisent 03:30 de moyenne sur les 7 marathons) je dois dire, et contrairement à la majorité de mes amis Face qui s’enflamment, que cela me laisse assez indifférent. Je ne discute pas aux runners participants le fait d’avoir réalisé ce challenge, mais d’une part je renifle le gros coup de Pub de l’agence organisatrice et, d’autre part, je dois dire que je me sens tout à fait capable (comme beaucoup d’autres) de réaliser ce « défi » (si on m’en donne les moyens financiers). Je ne tiens pas trop à faire de parallèle,  mais dès l’instant où l’on dispose du temps nécessaire (ne serait ce que pour s’entrainer un minimum) et surtout des moyens financiers tout est permis (exemple si j’ai fait les 6 majors 2 fois ce n’est pas que je suis un bon…). Mais analysons dans le détail ce voyage sportif après avoir pris connaissance des données figurant sur le site de l’organisateur.

http://www.worldmarathonchallenge.com/     fullsizeoutput_995e

1/ Le voyage complet n’est pas de 7 jours mais de 12 à partir de Punta Arenas puisque s’ajoutent 5 jours concernant le Briefings, le vol vers Antartica et l’acclimatation. Il faut aussi ajouter les délais relatifs à  l’acheminement vers le Chili depuis son pays et le retour.

2/ Toutes les villes visitées (Antartica, Punta Arenas, Miami, Madrid, Marrakech, Dubaï, Sydney) se situent au Sud du 40e Parallèle Nord (à 40kms près pour Madrid). On « évite » tous le Nord de l’Europe et de l’Amérique et, surtout, on ne se rend pas en Région Arctique.

3/ Tous les déplacement se font dans des conditions top. Charters privés, Business Class, voitures privées pour les liaisons…Rien à voir avec des transports en commun! On est loin d’un challenge comme celui réalisé par mon pote Will to Will qui a couru 52 half en 52 semaines avec sa propre logistique.

Bon, voila pour mes remarques. Ceci dit, et comme je l’ai signalé en ouverture de l’article, je ne critique absolument pas les runners et je dois même dire que si je disposais des moyens… pourquoi pas. Mais c’est clair que ce n’est pas ma priorité.

Le moyens? 36000 euros + les voyages aller et retour depuis/vers son pays + certaines accommodations. Allez on arrondi à un petit 45000 euros! 

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s