Retour sur les évènements cap GianpieSport 2013.

La vague de froid subie ces dernières semaines se fait ressentir pendant les séances d’endurance, mais elle évoque aussi l’ambiance de Noël et, avec un peu de chance, des jours de fête sous la neige. Emmitouflés dans notre manteau d’hiver fermé jusqu’au col pour affronter le froid glacial, nous nous pressons le long des rues décorées à la recherche de petits cadeaux à offrir à nos proches.

Pour GianpieSport, c’est désormais le repos sportif après une saison 2013 couronnée de nombreux voyages/courses super intéressants qui permettent de partager une passion avec de nombreux amis. Je vous remercie pour votre confiance, votre joie, votre enthousiasme et pour les formidables moments vécus pendant l’année sportive 2013!

Je vous vous souhaite de joyeuses fêtes, une période de Noël reposante et vous offre ce flash back de mes grands moments de cap 2013

Le 27 Janvier, Marathon International de Marrakech (24 ème édition). Epreuve de début d’année courue avec mes potes Momo et Laurent. Joël Lainé (Directeur Marathon de Paris) était aussi avec nous. Course atypique, sympa, mais un peu fouillis à l’arrivée où il a fallu batailler dur pour obtenir sa médaille « à l’arraché » (au sens propre).

Laurent, une sacré pointure en running comme en vélo!

Laurent, une sacré pointure en running comme en vélo!

Le 24 Février, Tokyo Marathon pour ma deuxième participation. Pour moi, peut être le plus beau. Tout y est « excellence »; mais j’aime tellement la culture japonaise…

J'ai tellement pris de plaisir que j'en suis retourné comme mon drap "finischers"

J’ai tellement pris de plaisir que j’en suis retourné comme mon drap « finischers »

Début Mars, c’est traditionnellement le Semi de Paris qui « ouvre » la saison pour bon nombre de runners et généralement il fait froid. C’était encore le cas cette année.

Admirez les gants assortis au maillot des étoiles!

Admirez les gants assortis au maillot des étoiles!

Le 17 Mars, quelques heures après la nomination du Pape François, c’est au tour de Gianpie 1er de fouler les pavés de la ville éternelle pour le Maratona di Roma et ceci pour la deuxième fois. Beau marathon, mais beaucoup trop de zones pavées (40% du parcours peut être) et une côte dans le dernier kilomètre qui en surprend plus d’un.

Gianpie 1er place St Pierre

Gianpie 1er à Roma… sur les pavés!

Le 7 avril, Marathon de Paris (mon quatrième). Finalement, quand on parcourt le monde, comme je le fais, on se dit que Paris est vraiment une belle ville et le marathon pas si mal que ça. Dommage que les parisiens ne viennent pas en plus grand nombre sur la totalité du parcours. Certes on traverse deux zones boisées importantes (Bois de Vincennes et Bois de Boulogne) mais à NYC et surtout à Boston le public est présent tout du long, même lors de la traversée des parcs ou bois.

J'ai faim; quitte à perdre qq minutes!

J’ai faim; quitte à perdre qq minutes!

Quelques jours après Paris, le 21 avril exactement, c’est à Londres que je me retrouve pour certainement « l’un » des trois plus beaux. Tout y est parfait: organisation, parcours, public… J’adore!

Avec mon pote Xavier après l'arrivée

Avec mon pote Xavier après l’arrivée

En Mai, 2 épreuves, le semi du Mans couru sous une forte chaleur…

Au départ du Semi du Mans. Vraiment une belle épreuve

Au départ du Semi du Mans. Vraiment une belle épreuve

…et Riga en Lettonie que je découvrais. Vraiment une très belle ville avec un marathon très bien organisé. A noter les nombreux avantages offerts aux runners et aux accompagnants (traversée gratuite vers Helsinski, Pasta offerte 2 jours durant, photos de l’organisation très peu chère…) Je recommande vivement.

Le parcours est très agréable

Le parcours est très agréable

Début Juin, ASICS Stockholm Marathon. Celui-ci aussi j’adore. 8000 runners environ, une température de 18 degrés et malgré une pluie dense survenue la dernière demi heure, de très bons souvenirs des trois jours passés dans la capitale suédoise avec mes potes Thibault et GG. Je classe ce marathon parmi les tous premiers en dehors des « majors ».

A l'arrivée dans le stade mythique qui a accueilli les JO de 1912

A l’arrivée dans le stade mythique qui a accueilli les JO de 1912

Après deux mois consacrés au vélo, c’est début Août, à Rostock que je réapparaît en cap pour le Hella Marathon Nacht que j’ai couru en compagnie d’Isabelle Running. J’ai vraiment beaucoup aimé cette épreuve qui est disputée 50% sur bitume et 50% sur chemins et pour partie de nuit (départ 18h et ici la nuit tombe tôt, même en été). J’y retournerai en 2014.

Finichers de l'obscurité

Finichers de l’obscurité

En Septembre,  deux épreuves m’ont été proposées. En premier lieu, tout début septembre,  la Blankeneser Heldenlauf Halbmarathon (en grande partie courue sur chemin avec pas mal de montées), que j’ai disputée avec Isabelle Running. J’ai apprécié. Je l’inscris à nouveau à mon plan 2014.

Avant le départ, sous un chaud soleil.

Avant le départ, sous un chaud soleil.

Et aussi, le 8 septembre, le SEB Tallinn Marathon en Estonie. Tallinn deuxième intrusion cette année pour Gianpie, après Riga, dans cette région. J’ai aimé, mais si je devais choisir j’ai préféré Riga (la ville et le marathon). Mais que l’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit. J’ai tout de même bien apprécié la prestation d’ensemble offerte par nos amis estoniens.

Tout de même une belle épreuve

Tout de même une belle épreuve

Un dernier bimestre de courses super chargé pour moi, éreintant mais vraiment exaltant. J’en redemande. En premier lieu le Bank of America Chicago Marathon le 13 octobre, le seul des 6 majors que je n’avais pas encore eu l’occasion de disputer. Super en tous points. Accueil, organisation, ville, parcours, chaleur du public. L’égal de Tokyo, Boston, Londres. Ce sont mes 4 préférés.

Avec mon pote Gilles. Un grand moment

Avec mon pote Gilles. Un grand moment

Initialement, je ne devais pas participer à l’ING NYC Marathon du 3 novembre. Et puis comme on dit, l’occasion fait le larron. Proposition, avion et 4 jours exceptionnels passés à New York une ville que j’adore même si je ne considère pas son marathon comme le plus « accompli ». Je ne  le classe (mais ça n’engage que moi)  qu’en 5ème position. N’empêche que je l’ai inscrit une nouvelle fois à mon programme 2014. Et puis cette année j’ai retrouvé plein de copains à qui j’ai fait la surprise d’être présent. Grandiose, comment oublier!

Instant inoubliable, le franchissement le la ligne d'arrivée avec mon ami Daniel

Instant inoubliable, le franchissement le la ligne d’arrivée avec mon ami Daniel

Dès mon retour de NY, je suis reparti pour Turin et son marathon (4ème participation pour moi). L’occasion aussi (et surtout) de réunir la famille pour fêter l’anniversaire de Simona Running. Tout le monde était présent même ceux du nord de l’Europe (pour ne pas plagier Ch. Aznavour). Côté marathon je suis un peu déçu. les organisateurs en voulant rendre le parcours plus rapide ont « oublié » des endroits sympathiques que l’on traversait dans les précédentes éditions. Pas certain que j’y retourne (pour le marathon) en 2014.

C'était mon troisième en cinq semaines. Malgré cela je réalise par "perf. habituelle".

C’était mon troisième en cinq semaines. Malgré cela je réalise ma « perf. habituelle ».

Ultime marathon de l’année, mais aussi le 13ème en 2014, la Rochelle. Mon quatrième en six semaines. J’ai aimé courir sous le soleil et par grand froid sur un parcours sympathique.  Je l’ai de nouveau retenu pour 2014.

Super temps (météo plutôt) pour le dernier.

Super temps (météo plutôt) pour le dernier.

Et puis en final, devrais je passer sous licence ce que je considère être une bêtise, celle d’avoir pris le départ de la SAINTELYON sacrifiant ainsi les ambitions de mon cousin Walter l’homme des ultras? Sûrement pas. J’aime cette épreuve à laquelle j’avais déjà participé en 2010, mais cette année je n’avais pas le mental pour te suivre Walter. Il y a des choses plus graves mais je suis vraiment désolé. Je ne mérite même pas les excellentes pâtes que tu nous avais préparées. Quand je pense que tu a fait la course avec des « runnings ».  J’avais l’impression que tu volais; même pas la moindre petite glissade. Respect cousin.

Avant d’en terminer avec ce compte rendu cap 2013,  j’aimerais rappeler la disparition tragique, survenue en août, de mon partenaire d’entrainement mais aussi celui de tous les jours, mon Rustic adoré. Je ne l’oublierai jamais. D’ailleurs pour moi il est toujours présent. Il courait plus vite que moi mais avec l’âge il n’a surement pas pu s’échapper de son agresseur plus jeune. A méditer pour Gianpie.

20130821-151444.jpg

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s