Quand on aime…

Mon cousin Mauro, grand sportif, prétend n’utiliser dans la pratique de ses disciplines favorites (les mêmes que les miennes, comme quoi…) « solo pasta et acqua ». Je le crois volontiers connaissant le bonhomme. En ce qui me concerne j’ai recours à « chocolat et pommes ». Le chocolat, pas à moins de 70% et toujours de chez Fassbender et Rausch et les pommes que de vieilles variétés françaises (pommes de boue, de coudre, clochard des Deux Sévres, reinette grise du Perche, pâte de loup…). Difficile d’estimer avec exactitude ma consommation journalière, mais je dirais 200 GR de chocolat et pas moins de un kilo et demi de pommes . Je vous l’ai dit les pommes j’en suis fou, mais pas question de manger les pommes du commerce dont on croirait, surtout hors de France, qu’elles ont été passées au cirage. Je m’approvisionne dans mon verger ou chez de petits exploitants bio. Bien sûr, je les mange avec la peau et je la plupart du temps je ne prends même pas soin de les laver. Tant pis, il faut bien mourir de quelque chose, mais avant je veux absolument « tomber dans les pommes ». Tout ça pour vous narrer la mésaventure qui nous est arrivée à Isabelle Running et à moi même lors de notre dernier voyages aux States. Ce pays je le visite régulièrement et je sais parfaitement qu’il ne faut absolument pas importer des fruits, des légumes ou de la viande. Mais peu importe, à chacun de mes voyages je « bourre » mes bagages de pommes (mes variétés). À chaque fois je suis passé sans problème sauf le 14 avril dernier ou nous avons du, après avoir récupéré nos bagages, Isabelle Running et moi, les ouvrir. Et la je peux vous dire qu’on a eu droit au grand jeu de la douanière. À l’américaine, c’est à dire sans possibilité de discuter. Réprimandes, 300 dollars d ‘amende …. je vous en passe. J’étais d’ailleurs sur le point de téléphoner à un avocat local auquel un ami a eu recours récemment dans une sombre affaire d’hôtel à NY. Je ne regrette en rien mon acte courageux d’avoir pendant des années « importé » mon fruit favori dans un pays que j’adore et à qui il ne manque finalement pour y être définitivement heureux qu’un Apple Store à la française.

20120531-190323.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s