Marathon de Tokyo

Départ ce matin par temps clément mais avec un froid intense (température proche de zéro), des 43000 participants à ce marathon sélectionnés parmi les 340000 demandes d’inscriptions reçues par les organisateurs.
Jamais un marathon jusqu’à celui ci ne m’avait procuré autant de souffrance mais aussi autant de bonheur. Sentiments contrastés certes mais qui sont facilement explicables.
Mon corps fatigué par mes journées et nuits d’avant marathon très perturbées (urgences dentaires, voyages, fatigue des visites de vendredi et samedi) mais aussi par mes répétitions de marathons depuis un bon bout de temps ne « répondait » plus. À noter aussi le froid qui ma déclenché une véritable tétanisation des membres inférieurs ainsi que des mots de ventre qui m’ont obligés à m’arrêter à plusieurs reprises.
Le côté bonheur, c ‘est celui d’avoir fait la connaissance d’un peuple japonais ultra professionnel, frôlant la perfection dans son organisation du marathon, et surtout d’une gentillesse à nulle autre pareille.
Je reviendrai certainement courir ce marathon tant j’ai été conquis, et même si ma perf. d’aujourd’hui n’est pas très bonne. Mais ça importe peut à côté du reste.

20120226-211929.jpg

20120226-211947.jpg

20120226-212006.jpg

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s