Patrice Perrais

Patrice Perrais décède à l’âge de 43 ans. Une bien triste nouvelle que la disparition brutale de ce sportif que je connaissais. GianpieSport présente toutes ses condoléances à sa famille.

Ci-desdous article publié le 04 janvier 2012 à 21h36, par Gilles Bertrand sur http://www.vo2 .fr

Patrice Perrais était une figure emblématique de la course à pied et de l’athlétisme en Pays de Loire avec son club Endurance 72. Toujours très compétitif, il vient de décéder à l’âge de 43 ans.

« Allez Patrice accroches toi, on va le finir ce footing». Patrice Perrais ne finira jamais ce footing.

Cela se passait le 29 décembre à La Rochelle, un footing de récup après une grosse séance. Et là, le cœur lâche. Un compagnon d’entraînement, pompier de métier, sera là pour les premiers soins, l’appel au secours, l’appel des secours, mais la vie de Patrice Perrais ne tenait déjà plus qu’à un fil.

Une semaine plus tard alors plongé dans un coma profond, le système cérébral touché, Patrice Perrais s’en est allé sans jamais finir son footing.

Il disparaît à un âge où l’on a encore envie de croquer la pomme à pleines dents. Et Patrice était un boulimique. Dans son travail, directeur commercial chez Imbretex, dans son club, Endurance 72 où il s’occupait du pôle élite, dans sa vie de coureur passionné, 25 ans à souffler sur la braise, sur ce chemin brûlant de la course à pied. Pour vivre pleinement une passion, comme entraîneur aussi avec Karine Pasquier et Julien Moreau pour ne citer que ces deux coureurs qui doivent aujourd’hui sentir le vide. Avec eux, il avait préparé et couru le marathon de Berlin l’automne passé. Avec beaucoup d’autres, il brassait mille projets pour mieux et bien courir avec l’idée de créer une « Marathon Academy ». Pour mieux « triathler » aussi comme avec Brice Daubord.

Patrice Perrais était également proche de VO2 puisqu’il avait été l’un des premiers coureurs à prêter sa belle foulée pour des séances photos réalisées par son copain Yves Marie Quemener.

On gardera ainsi de lui cette belle foulée aérienne qui aujourd’hui le conduit dans un monde inconnu. Et ce petit regard en coin, mine de rien, un petit rien mais qui voulait tout dire.

A sa famille et à ses proches, la rédaction de vo2 présente ses plus vives condoléances.

20120106-045418.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s