Une dose de bonheur

Je portais dans les rues de Paris ma fatigue de vieux marathonien quand j’ai assisté sur le pont reliant ND à l’Hôtel de Ville à un miracle. Il avait une forme humaine mais sa voix, comme ses chansons, me rappelaient le regretté Johnny Cash.
Du pur bonheur. Au bout d’une heure (sous le soleil et avec 35 degrés de température) je suis reparti en donnant RV à ce New Yorkais en novembre dans sa ville.

20110928-190707.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s