64-Rügenbrücken marathon (18 octobre)

Avec une météo très dégradée (bruine, brouillard, froid -heureusement pas trop de vent) tout était à craindre. Mais voilà…ma période de repos a été bénéfique (message pour Gérard: période de repos simplement suspendue le temps du marathon). Je croyais voler. Pas de maux particuliers et surtout (cela va en étonner plus d’un) pas la moindre envie de dévorer mes nombreuses barres et gels habituellement « engloutis » tout au long de la course. Sûrement la conséquence des 3 kgs repris ces dernières semaines.   

 

S’agissant de l’épreuve, si 5000 runners s’étaient donnés rendez-vous en ce dimanche 18 octobre pour courir (ou marcher) les différentes épreuves proposées, une centaine seulement de marathoniens « ouvraient le bal » à 9h30 pour un tour de l’Ile de Rügen au départ de Stralsund et retour. Je l’ai déjà dit, conditions météo très dégradées surtout ressenties lors de la traversée à deux reprises de la Ostsee. Mais bon, j’étais tellement heureux de me sentir bien…d’autant plus qu’Isabelle et Simona Running ainsi que Frank étaient de la fête. Une grande et bonne journée. Maintenant retour au calme pour parfaire ma condition en vue d’autres objectifs l’année prochaine. Vive Stralsund et son marathon.  Cette magnifique citée Hansestadt, qui abrite des bâtiments anciens restaurés splendides, un bord de mer très bien aménagé et aussi (et surtout) 2 habitantes célèbres, Angela et Isabella!

    





Publicités