Jubileumsmarathon Stockholm 1912-2012

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est en touriste que je suis parti pour Stockholm après mon expérience douloureuse à SP dix jours plutôt. Mon envie de courir était, certes, importante mais je ne devais pas prendre le moindre risque avant mon opé. programmée désormais pour  septembre. Alors tant pis, au moins je verrai les potes et visiterai cette ville que beaucoup de personnes m’ont tant vantée pour sa beauté.

Et puis, chance, concours de circonstances… je ne sais pas, voila que passant devant la boutique d’un prothésiste, Simona Running (inscrite aussi au marathon, qui m’accompagne) me fait découvrir le piteux état d’un mannequin exposé en vitrine et qui effectivement, « habillé » de multiples prothèses, corsets et autres bandages, fait peine à voir. Je remarque aussitôt la ceinture bas ventrale qu’il porte. Alors j’entre dans la boutique/clinic (comme c’est marqué) sans même me soucier dans qu’elle langue je vais communiquer. Nouveau coup de chance, le Docteur parle français, son assistante aussi! Je sympathise, je lui explique mon problème. Il connaît bien tout cela. Il a mon âge, fait des marathons, a une hernie inguinale et pour palier à cette blessure musculaire a conçu la  ceinture exposée. Il m’assure qu’elle est efficace et en vendre beaucoup, même a des sportifs qui souffrent seulement d’une ceinture ventrale « fragilisée ». Je suis séduit, essaie une ceinture (c’est son assistante qui « prends mes mesures ») , et en achète deux. Certes le prix est élevé mais si ça peut m’aider le lendemain à faire quelques kms de course, alors pourquoi pas. Le soir même j’irai l’essayer avec satisfaction.

14 juillet, départ du JUBILÉ MARATHON DE STOCKHOLM (anniversaire du marathon des JO de 1912, de ce fait le marathon ne fait que 40,2kms, distance de l’époque), dans le magnifique Stade Olympique (le mot n’est pas trop faible). 10000 coureurs sont au départ.

Et puis… malgré mon anxiété (le souvenir de SP, 15 jours plus tôt est encore très présent en  moi), les kms de course se déroulent tout à fait convenablement. Je me sens parfaitement protégé par ma ceinture qui ne me gène absolument pas pour courir. Formidable, d’autant plus que le temps est tout à fait idéal pour courir, que l’organisation est parfaite (quel changement avec SP), que le parcours très boisé est sympa et que le public sera très présent d’un bout à l’autre. Ah, j’ai oublié de dire que Simona Running « vit » par ailleurs seule son marathon. Je la retrouverai à l’arrivée, car finalement, à ma grande satisfaction, je vais rallier l’arrivée dans un temps tout à fait convenable (pour moi). Que demander de plus? Je suis vraiment ravi.

Un dernier paragraphe pour dire que je suis resté quelques jours à Stockholm qui m’ont permis d’apprécier la région et la qualité de vie des Suédois. Un des rares endroits du monde où j’aimerais bien vivre et où  je retournerais. Si on ajoute à cela la qualité d’ensemble du marathon (GG tu avais une fois de plus raison) et ma réussite, qui n’était pourtant pas évidente à priori,  je dois dire que mon séjour a été au niveau de mes plus beaux voyages/marathons (je rappelle : Tokyo et Boston). Fort heureusement je ne vais pas vivre un « SP » à chaque fois!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s