Turin Marathon

Quatrième participation, pour moi, à ce marathon qui se déroule dans « ma » ville. Cette fois ci, de plus, cette épreuve revêt un caractère particulier puisque toute la famille est présente à Turin pour y fêter l’anniversaire de Simona Running. Même ceux du Nord de l’Europe (pour ne pas plagier Ch. Aznavour). Court séjour (de samedi à lundi), donc bien rempli, comme je les aime. Samedi soir c’est donc Simona la vedette, fêtée comme il se doit, dans un magnifique endroit classé monument historique, le « CaffèTorino », lieu mythique fréquenté autrefois par des écrivains, philosophes et autres artistes célèbres. Du temps au Turin était capitale… Un cadeau de Frankou fort apprécié de tous. Il convient de signaler, pour ceux qui ne connaîtraient pas cette ville, que Turin regorge de Caffè d’une grande splendeur où on trouve des menus très raffinés à des prix abordables (l’excellence Piémontaise).
Dimanche matin, c’est au bas du magique « cinque stelle » du Piémont (l’hôtel pas le mouvement politique-surtout pas, pour ceux qui connaissent) qui nous héberge que le départ du marathon a lieu. C’est déjà un énorme avantage quand, comme moi, on a fréquenté d’autres lieux de courses bien moins pratiques. Isabelle Running est la aussi. Le temps est idéal pour courir avec 12/13 degrés de température, un ciel gris mais sans pluie. 7000 coureurs pour le marathon -le record- et 10000 pour la Stratorino (course de 8kms). Ambiance très sympa, comme toujours en Italie et particulièrement à Turin. Je le sais, les 4 premiers kms nécessitent toute l’attention des runners afin d’éviter le piège que peuvent représenter pavés (heureusement non glissants aujourd’hui) ainsi que les rails de tramways.
Tout se passera bien, je suis en excellente condition et j’aurai même le très grand plaisir de retrouver au 19ème km mon cousin Mauro « descendu » en vélo de sa montagne (c’est un très grand sportif passionné de sports et pratiquant vélo et cap) m’encourager.
Le parcours a été légèrement modifié par les organisateurs pour, semble-t-il, répondre à l’objectif de le rendre plus rapide mais les lieux traversés sont toujours aussi magiques et les animations nombreuses. Tout au long du parcours les ravitos sont soignés comme toujours. Vraiment un superbe marathon, bien supérieur pour moi à Florence et Rome.
Au final j’ai (encore!) passé un superbe WE. Que du bonheur!
C’était mon 42ème marathon au total et le 12ème de l’année (+4 semis et 2 cyclos) .20131118-210327.jpg20131118-210458.jpg

20131118-210818.jpg

20131118-210830.jpg

20131118-210845.jpg

20131118-210928.jpg

20131118-211058.jpg

20131118-211140.jpg

20131118-211205.jpg

20131118-211228.jpg

Publicités

Un commentaire sur “Turin Marathon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s