Bank of America Chicago Marathon

Après un vol de 9h30 je suis arrivé jeudi 10 octobre à l’aéroport de Chicago, en provenance de Paris, sur le vol American Airlines 410. Pas terrible cette compagnie, que je connais bien, mais il y a pire. En revanche, les trois heures passées à attendre les formalités d’entrée aux USA m’ont vraiment pesé. Je suis logé au Hard Rock Hôtel dans le Loop (ici on ne dit pas downtown), un très bel hôtel, super confortable et qui, de plus, présente des concerts de rocks!
Vendredi, retrait des dossards à l’expo-marathon, puis visite de la ville en car dans la journée et le soir cocktail organisé pour les runners francophones par le Consul de France. De quoi bien prendre ses marques.
Après un petit jogging matinal, le samedi sera aussi consacré à la visite de la ville, qui présente un grand intérêt pour toutes sortes de raisons, notamment en matière d’architecture. Vraiment une très très belle ville, j’adore. Et puis les gens sont sympathiques, ce qui ne gâte rien, avec une population 1/3 latinos, 1/3 blacks et 1/3 pour les autres origines (notamment italiens, remember Al. nous avons visité son QG).
Après ces instants consacrés au tourisme, il était grand temps de passer aux choses sérieuses ou, tout au moins, à la raison principale de mon déplacement à Chicago, le Bank of America Chicago Marathon.
45000 runners au départ en deux vagues (7:30 et 8:00 heures) ce dimanche 13 octobre où le soleil (comme les jours précédents) était bien présent . Température idéale (11degrès le matin et 27 à midi). Il ne restait plus « qu’à faire le job » comme on dit ici. Ce qui sera le cas pour mon quarantième en 4 ans, avec en plus le plaisir de mener à terme « la chasse » aux six majors que peu de runners ont le plaisir d’avoir réalisé pour la simple et bonne raison que pour cela il faut avoir couru Tokyo en 2013, année d’entrée de Tokyo au sein des six majors. Quelle chance!
Parlons un peu de Chicago. On m’avait assuré que cette course était la plus belle et j’avais hâte de me rendre compte par moi même.
Côté organisation, nul doute, c’est une des plus parfaites. Rien ne manque. Ni l’administration (remise des dossards, notamment) , ni les volontaires, toujours prêts à vous rendre service, ni les ravitos, tous les 3 kms et à l’arrivée. Du super!
Côté public, c’est exceptionnel. Présent d’un bout à l’autre du parcours ne ménageant pas ses encouragements aux coureurs.
Où le qualificatif me paraît moins évident c’est sur le parcours lui même . Beaucoup de zones traversées ne sont pas forcement sympathiques à l’œil et le bitume est très souvent en mauvais état. Par contre ce qui est bien c’est que cette « ronde » (comme disent les flamands) nous conduit à travers tous les quartiers de cette grande ville (chinois, italien… 27 au total, je crois).
Il n’en demeure pas moins que ce marathon, faute d’être pour moi le plus beau, est sans aucun doute à classer dans les « cinq » mais derrière Tokyo, Londres et Boston. Soyons claire, j’ai tout de même vécu un grand moment de plaisir. De cette qualité, j’en redemande!
Lundi, Colombus Day avec la grande Parade. A ne pas manquer, sûr!

20131014-075457.jpg

20131014-075630.jpg

20131014-075651.jpg

20131014-075711.jpg

20131014-080626.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s